Article

L'aéromodélisme, cela fait déjà bien des années...Et pourtant,
merci aux membres du Club "Les Libellules" de Hotton (Ardennes) qui ont été à l'initiative de ce week-end de Pâques au Cap Blanc Nez / Gris Nez!
Car grâce à eux j'ai franchi le pas vers la découverte de cette nouvelle façon de voler. Combien de fois ne me suis-je pas posé de questions en parcourant des articles dans nos revues favorites et en lisant des abréviations comme "PSS" ou autres mots...

Modelma 2005 ferme ses portes sur un succès retentissant. Belle
organisation, démonstrations de qualité et stands animés ont régalé un public nombreux. L'association du modélisme avec le salon des arts créatifs (Créativa) est une excellente idée. Non seulement les épouses des modélistes y trouvent leur compte, mais ce 'mariage' permet de faire découvrir notre hobby à une population qui n'en soupçonnait pas la richesse.

1. Chaque décollage est optionnel. Chaque atterrissage est obligatoire.
Tentez de toujours garder le nombre d'atterrissages que vous faites, égal au nombre de décollages.
2. Si vous poussez le manche à balai par en avant, les maisons deviennent plus grosses. Si vous tirez sur le manche à balai, elles deviennent plus petites. Une seule exception: si vous continuez de toujours tirer le manche à balai vers l'arrière, les maisons recommencent à devenir grosses.
3. Voler n'est pas dangereux. S'écraser est dangereux.

Pour commencer, je voudrais préciser que ceci n’est en aucun cas un ordre impératif, un besoin égocentrique, un reproche ou quoi que ce soit de nuisible à nos chaleureuses relations… Au contraire, il s’agit d’un souhait innocent, d’un rêve profond, d’une utopie peut être…

Le Thunderbrol est un petit avion destiné au combat à la banderole.
Il est né suite à l'envie que nous avions dans notre club (JDM Nivelles), de disposer d'un avion pour cette discipline, peu cher, simple et rapide à construire, répondant au règlement de cette discipline, ayant de bonnes qualités de vol et simple à réparer en cas de crash.

De plus en plus de débutants se lancent dans l'aéromodélisme armés d'un engin électrique tout monté dans la boîte. En général, tout se passe bien jusqu'à ce qu'ils changent le moteur ou passent à un modèle plus conséquent... Ce que les néophytes négligent, c'est que l'ensemble de la chaîne de propulsion doit être adapté, depuis l'accu jusqu'à l'hélice en passant par les fils. Pour sortir vainqueur de cet exercice périlleux, lisez ce qui suit...

Texte: Laurent Schmitz

Moteur: avec ou sans charbons?

Un petite pensée qu'on peut lire sur http://www.rc-scale.com/

Suite au concours lancé par JB Gallez pour trouver un nom à son avion de combat, voici la liste des propositions qu'il aura reçues. Il y en à 182 !

Le texte qui suit est un avant-projet pour la Bible du débutant. J'ouvre un sujet dans le forum général pour que vous me fassiez part de suggestions, de manquements,... A terme, nous en ferons un menu dans "Infos pratiques". Merci pour votre aide.
http://www.aeromodelisme.be/forum/viewtopic.php?p=6027#6027"
La bible:

Deux amis tentaient de lancer, depuis quelque temps, un petit planeur transformé en motoplaneur par l'ajoût d'un petit COX monté sur un pylone.
Chaque lancer se terminait aux pieds du lanceur, et comme le moteur (perché sur son pylone) restait tourner, les lancers se succédaient avec le même résultat.
Quelqu'un qui observait ce "cinéma" remarqua que les gazs d'échappement partaient vers l'avant!
(Certains types de moteurs COX tournent aussi bien dans les deux sens.)

Syndiquer le contenu