Article

Chez nous, à Estinnes, Pâques ce n’est pas dimanche, c’est lundi !

Bizarre, n’est-ce pas !

Eh bien non ! Ici, c’est normal. Le dimanche est réservé à la famille et le lundi c’est pour nous !

ma m'esaventure ce passa il y a quelques jours début avril!

ce jour fut un des plus bizarre que j'aie eu en aéromodélisme depuis le début que je pratique,
comme tous les dimanche je suis allez sur notre terrain me faire écoler par mon moniteur du "jour".
après avoir sortit et déballé mon jouet de la voiture , je pris la piste accompagner de mon moniteur.

le temps était gris et venteux, je trouvais le vort fort pour mon petit trainer de moin de 3kg et ce fut sous une étrange sensation que je mis les gaz à fond pour gagner les airs.

Il y a longtemps que l’idée d’un bimoteur me trottait dans la tête. Maintenant que tout le monde fait des bi (voire quadri) moteurs en électrique, il fallait affirmer mon statut de “dinosaure” en en réalisant un, en bois, et propulsé par des moteurs qui font de la fumée, crachent de l’huile et font du bruit (nous en reparlerons, du bruit !).

Premièrement, le choix du modèle. Il devait répondre au cahier des charges suivant :
- Ne pas être trop grand (envergure max : deux mètres)
- Etre simple à construire
- Ne pas coûter trop cher

Qui n'a pas rêvé de commander son simulateur avec sa
télécommande?
Mon problème est que je n'ai pas de prise écolage sur mon
emetteur...
Alors, une autre solution m'est apparue...

Voici un montage fort utile, voir indispensable dans le monde de l'aéromodélisme.
Ce circuit aux faibles dimensions permet de connaître à tous moments
l'état de charge des accus de réception. Il est en effet impensable
de lancer dans les airs son modèle préféré sans
être certain de sa batterie. Les conséquences sont, dans la plupart
des cas, dramatiques. Avant de passer au schéma, voici un peu de théorie.
L'accu NI-CD.

Une question que les débutants se posent souvent et qu'il n'est pas
inutile de préciser à l'attention des plus anciens est : Quel
moteur et quelle hélice pour quel avion ?
Nous envisagerons les choses en quatre points :
- Les motoplaneurs
- Les avions de début
- Les avions "de sport" et multis
- Les hélices

Des années déjà que l'ACW organise sa, devenue fameuse, exposition/bourse d'échange et des années qu'au fond de nous on aimerait leur dire merci. A ceux d'entre vous qui êtes venu ce 15 et 16 février.

Voici un petit outil bien pratique qui vous permettra de trouver en un clin d'oeil la traduction d'un terme technique utilisé en aéromodélisme.
Il vous servira lors des constructions (pour traduire les indications des plans...), lors de vos recherches sur le web et j'en passe...
Cette liste n'est certe pas exhaustive mais reprend l'essentiel.

Dans la même lignée, voici un lien très utile permettant d'effectuer des conversions en ce qui concerne les mesures : Measuring Units Conversion Tables

En août 1996 j’assistais à la 10è et dernière édition du FITEM (Festival International de la Télécommande et du Modélisme) où toutes les disciplines du modélisme radiocommandé (autos, bateaux, trains, avions, hélico, planeurs, …) coexistaient pour une semaine dans une même station de haute montagne : LE CORBIER/LA TOUSSUIRE en Savoie (France), vallée de la Maurienne vers Turin.

A la recherche d'un planeur de voltige performant, le Jedï de chez Airtech
(France) m'a seduit imediatement. Il s'agit en fait d'un planeur de voltige
prevu pour la pente, mais apres un petit coup de telephone chez Airtech, je
fut seduit et ne le regrette pas.

Syndiquer le contenu