Article

Avez-vous remarqué de quoi se compose une disquette 3,5" d'ordinateur ?
Les amateurs d'avions "Indoor" vont être comblés !

1) Le clapet coulissant.

En métal très fin (ou en plastique selon le cas), il est parfait pour découper des petites pièces sur mesure, comme des guignols par exemple...

2) Le petit ressort.

Le ressort qui est raccordé au clapet coulissant est impeccable pour réaliser des ouvertures ou des fermetures automatiques de trappes, capots, etc.

3) Le disque magnétique.

Dans mon petit esprit de modéliste, un avion électrique
est d'abord un avion a part entière, c'est à dire qu'il
peut taxier, décoller par ses propres moyens sur gazon, effectuer
un vol d'une durée raisonnable soit une bonne dizaine de minutes,
faire un ou plusieurs kiss landing et retaxier vers le bercail.
Il faut donc exclure de cette qualification les engins sans roue, à
lancer, qu'ils soient en polystyrène ou pas.

Voici un montage très intéressant. Il va en effet vous
permettre de connecter votre propre radiocommande sur un pc par l'intermédiaire
du port joystick. Quel intérêt ? Mais c'est simple !!! Tout
programme de simulation ou autre utilisant ce port comme interface pourra
être contrôlé avec votre radio. FMS, REAL FLIGHT, FLIGHT
SIMULATOR, COMBAT FLIGHT, etc… En clair, votre radio va être
transformée en un joystick 4 axes, 4 boutons.

Ce dimanche 10 mars 2002, vers 20h22 du soir, le plus petit triplan radiocommandé au monde prenait son envol pour la première fois sous les applaudissements des élus locaux, présents en tant que témoins officiels de l'exploit.

Le prototype, à motorisation électrique réductée, 2 axes, variateur de vitesse et commandes proportionnelles, développe une envergure de... 13,9 cm. Vous avez bien lu. :-o
La masse (en ordre de vol) accuse 22,35 grammes sur la balance, soit 2 grammes de moins qu'une pile "AA"... Vous en voulez encore? OK, c'est parti:

Le but de cet article est de dissiper certains malentendus. J'ai
remarqué sur le terrain que beaucoup de personnes ignoraient le
fonctionnement de leur ensemble émetteur récepteur. Je vais
donc détailler de manière simple (on est pas là pour
se prendre la tête !) les différents éléments
constituant un système radiocommandé.

Je me permets aujourd'hui de vous présenter un petit
coin de paradis pour les planeuristes et les amateurs de "PSS".
Pas très loin, pas très cher.
Si vous cherchez un endroit de vacances qui vous permette de "ménager
la chèvre et le chou", c'st à dire de pratiquer le
vol de pente dans des conditions vraiment idylliques et de contenter tout
le reste de la famille qui ne partage peut-être pas notre passion,
n'hésitez pas, installez-vous au pied de la dune du Pyla.

Si comme moi vous avez la trentaine, et si, toujours comme moi, il
vous est arrivé de lire l'hebdomadaire "Spirou" il y a une vingtaine
d'année, vous aviez découvert à cette époque une BD pas comme
les autres: "Les casseurs de bois". Ca y est, vous vous souvenez? Cela
raconte l'histoire de quatre jeunes gens qui décident un jour de se
lancer dans l'aéromodélisme; ils apprennent épiloter, et montent
un club... Bien entendu, il va leur arriver des aventures
extraordinaires! Vous avouerez que des BD de ce genre, c'est plutôt
rare!

En ce début octobre 2002, nous fêtons les 2 mois d'aeromodelisme.be et nous pensons que vous serez peut-être intéressés de savoir où nous en sommes en coulisse...

Tout d'abord quelques chiffres: nous avons eu une moyenne de 68 visiteurs différents par jour en septembre (avec un max de 118 le 12 septembre), il y a 108 inscrits qui ont généré 164 annonces; 76% d'entre vous viennent en tapant l'url et les 24% restant via Google ou des liens sur d'autres sites. Pour un début, c'est un sacré début! Surtout avec le peu de pub que nous faisons.

Dans la revue française RCM de septembre 2000, un entrefilet dans l ‘article relatant le Championnat du Monde Planeurs F3J attira mon attention : il parlait de la création récente à Corfou (Grèce) d’un hôtel spécialisé dans l ‘accueil des aéromodélistes. Après avoir consulté leur site Internet www.rchotel.gr (très bien fait d’ailleurs : tout y est indiqué) et un échange d’e-mails, je m’y suis rendu avec mon épouse en fin de basse saison, du 20 au 30 avril 2001.

L'an passé j'ai eu l'occasion de voir voler un modèle que je ne connaissais
pas, une sorte de grand delta avec un fuselage, dont le moteur n'était ni à
l'avant, ni à l'arrière, capable de voler très vite et très lentement et
j'ai voulu en savoir plus sur ce modèle.

Renseignements pris chez son propriétaire il s'agissait d'un plan présenté,
il y a quelques années, dans la revue française MRA, et le modèle se nomme
"Enforcer".

Plans commandés, je me mets au travail, et en quelques semaines, la chose

Syndicate content