Latest classified ads with picture

skywalker 1900mm

Skywalker hobbyking 1900mm
os engine OMA-3820 1200kv
camera
hacker x-70-sb-pro
hitec servo's
osd onscreen display
600mw 5.8ghz transmitter

Price: 350.00 €
streamtec xl 3.5mvanquish 2mspektrum 4 avec récepteuremetteur devo 7 en très bon état
blade 120 S R  état neufVoiture RC 4x4 au 1/8. Neuve. Jamais roulé. Avec radio 2,4GHzDJI Mavic Pro fly more combo31 - FUNCUB XL MULTIPLEX
26 - TUCANO de MULTIPLEX23 - AVION AILE BASSE MONSUN16 - MOTOPLANEUR ELECTRIQUE09 - BIMOTEUR ELECTRIQUE

Dernier article

Les articles que nous vous proposons proviennent, pour la plupart, de modélistes qui, par cette petite contribution, font vivre le modélisme en Belgique et dynamisent ce site. Nous les en remercions vivement. Vos reportages, histoires de terrain, essais, expériences, réflexions, souvenirs, coups de gueule ou de coeur,... sont les bienvenus.
Fabien VDM's picture

Découvrez le salon du modélisme le plus prestigieux et diversifié d'Europe. Toutes les disciplines y sont dignement représentées avec des démonstrations dans chaques disciplines (voitures, avions, hélicos, bateaux, trains, figurines, véhicules de chantier, maquettes statiques, fêtes foraines, …). Un vaste palais complet consacré à l'aéromodélisme avec les démonstrations de modèles volants dans le même palais.

Comme chaque année, un autocar sera affrété au départ de Tournai pour visiter le salon INTERMODELLBAU de Dortmund.

Le départ aura lieu le samedi 21 avril 2018 à 4h30 le matin de Tournai, afin d’être sur place à l’ouverture du salon, que nous quitterons à la fermeture, vers 18 heures. Le retour est prévu vers minuit à Tournai. Le départ sera également possible de Thieu (5h10), Spy (5h45) et Barchon (7h00).

Le prix est de 45 Euros, ce qui comprend l’organisation du transport en autocar et l’achat des tickets d’entrée.

Infos et réservations au 069/846 257 ou 0496/360 128 ou E-mail : fvdm@honet.be

Bonjour,
Quelqu'un connaîtrait-il un système de préchauffage embarqué comme le Align B6T 2 en 1. (trouve plus)
Merci.

News et articles

Etant tout le temps confronté au problème de la mise en altitude des petits planeurs, je décidais d'installer un corchet de remorquage dans mon Falco (ce fut d'ailleur assez fastidieux tant le fuselage était déja rempli!). Chose faite, je pris rendez-vous avec mon ami Thomas sur notre aire de jeux favorite. Heureux de pouvoir effectuer une remorquage avec ce planeur que je n'avait jamais piloté qu'en pente, j'ai eu tendance à un peu trop m'emballer...

Moi aussi cela m'est arrivé...

Il y a plusieurs années, j'ai fait mes premiers vols avec un planeur Filius motorisé, pour sa mise sur orbite, par un vieux Cox 0.8 en pylône . Celui-ci tournait comme une horloge. Il fallait simplement s'y reprendre systématiquement à trois ou quatre fois avant qu'il veuille bien démarrer.

L’histoire qui suit s’est passée début mai 2002 en Brabant Wallon.

Jules vient de passer 3 mois dans son atelier pour la mise au point d’un majestueux planeur de 6 m d’envergure (et 12 kilos).Un » ready to fly » tout fibre d’un artisan allemand renommé. L’ensemble radio (14 servos, récepteur double fréquence, accus et accus de secour, altimètre) est monté avec un soin tout particulier. C’est qu’on ne rigole pas avec un joujou à plus de 1500 euros !!

Ce jour là, nous venions d'étrenner notre treuil électrique. Les planeurs du club étaient de sortie et les treuillages se succédaient à bonne cadence.
Mes deux fils n'étaient pas en reste et avaient même engagé un petit concours familial. Arrive le tour de Pascal, l'aîné. Il accroche l'anneau du treuil au planeur, l'émetteur d'une main, le pied sur la pédale et c'est parti.

L'aéromodélisme en Belgique, c'est toute une histoire. Les anciens vous le diront, depuis les années 30', les "petits" belges ont été parmis les meilleurs au monde dans diverses disciplines telles que le vol libre, le vol circulaire, etc... .
Il y eu même d'excellentes revues comme le célèbre "Avia Magazine" qui ont hélas disparu.
D'un côté, on recense +/- 4.000 pilotes en Belgique, ce qui est peu et certains clubs se plaignent de plus en plus du manque d'adhérents. De l'autre côté, beaucoup de candidats pilotes ne savent pas où s'informer (si ce n'est dans les magasins). Un constat s'impose: l'aéromodélisme belge est bien vivant mais il n'existe, pour ainsi dire, quasiment pas de média "aéromodelistique". Heureusement que des bénévoles de l'AAM publient chaque trimestre le "Flash-Info" (merci à eux!) car pour le reste, nous ne sommes pas gâtés!

Syndicate content